Votre recherche :

Salarié + Entreprise + Formation


4 questions à vous poser avant d'accorder   une formation MBA

4 questions à vous poser avant d'accorder une formation MBA

De cette analyse, le manager commercial et la direction des ressources humaines vont déterminer s'il existe une convergence entre le projet du collaborateur et celui de l'entreprise. L'implication de cette dernière dans la formation du salarié résulte des réponses apportées à ces questions, mais tient également compte de la politique RH maison.  [...] Le collaborateur qui suit un programme MBA va, le temps de la formation, réduire son temps de présence effective dans l'entreprise. L'impact sur sa capacité de travail varie, en fait, selon le format du MBA. Le salarié peut, en effet, s'orienter vers un MBA full time, c'est-à-dire temps plein, qui se déroule en général sur un an.  [...] Lorsque le salarié réintègre l'entreprise après avoir suivi sa formation, se pose alors la question de la reconnaissance de son diplôme. Une question qui doit avoir été abordée en amont. Si une société accompagne son collaborateur dans son projet de formation, cela implique, logiquement, qu'elle reconnaît le nouveau niveau de celui-ci à son retour, prévient Marie Éon (ANDCP).  [...]

Lire la suite...
Formation Le Dif, un accélérateur pour votre carrière?

Formation Le Dif, un accélérateur pour votre carrière?

Car le salarié est à l'origine du choix de la formation. C'est en effet lui qui sélectionne la thématique au moment de la demande... même si l'entreprise a le dernier mot. En effet, l'employeur dispose d'un délai d'un mois pour répondre au salarié qui a sollicité son accord pour exercer son droit à la formation au titre du Dif.  [...] Ainsi, une entreprise qui équipe ses managers d'un nouvel outil informatique ne peut imputer les heures de formation indispensables à sa bonne utilisation au Dif. Sont en revanche concernées les formations qui visent à augmenter, ouvrir ou élargir la professionnalisation des salariés. Ou encore à développer leurs compétences professionnelles ou personnelles.  [...] Les formations accessibles visent à préparer une promotion (en d'acquérant une qualification plus élevée), à entretenir ou perfectionner ses connaissances. Des actions de formation prioritaires peuvent être définies par accord collectif d'entreprise ou de branche ou par accord interprofessionnel, parmi lesquelles le salarié peut choisir.  [...]

Lire la suite...
Droit social. Recourir à la clause de non-concurrence

Droit social. Recourir à la clause de non-concurrence

La violation, par le salarié, de la clause de non-concurrence est sévèrement punie. Il peut être amené à rembourser à son ancien employeur l'indemnité compensatrice. Par ailleurs, si la clause prévoit une pénalité en cas de violation, cette somme est immédiatement exigible par l'entreprise. Si l'entreprise a subi un préjudice commercial, elle est fondée à réclamer des dommages et intérêts à l'ancien salarié et à lui demander de cesser son activité concurrentielle.  [...] elle porte exclusivement sur la clientèle de l'ancien employeur. Le salarié n'a pas le droit de démarcher ses anciens clients pour son propre compte ou pour celui d'un nouvel employeur. Le principe de secret et/ou de discrétion professionnelle. il vaut pour tout collaborateur d'une entreprise. La clause de dédit formation.  [...] elle peut être prévue lorsque le salarié a reçu une formation lourde. L'entreprise peut lui imposer de rester un certain temps à son service ou de rembourser les frais liés à la formation en cas de départ anticipé.  [...]

Lire la suite...

Sachez répondre aux demandes de Dif de vos collaborateurs

Un rendez-vous biennal entre le salarié ayant plus de deux ans d'ancienneté dans l'entreprise et son supérieur hiérarchique. Il s'agit alors de faire le point sur son évolution au sein de la société et de l'informer sur les dispositifs de formation. notamment le Dif. D'autres sont facultatifs, comme la période de professionnalisation, visant à favoriser le maintien de la personne en CDI par des formations.  [...] Le droit individuel à la formation prévoit que tout salarié disposant d'un an d'ancienneté dans l'entreprise dispose d'un quota de 20 heures de formation par an, cumulables sur une période de six ans. Les salariés en CDD ont également accès au Dif, prorata temporis, à l'issue de quatre mois, consécutifs ou non, au cours des douze derniers mois.  [...] En sont exclues les formations visant à assurer l'adaptation du collaborateur aux évolutions de son poste de travail ainsi que les formations nécessaires au maintien du collaborateur à son poste de travail. Le financement du Dif est imputé au budget formation de l'entreprise. Sont pris en charge par la société le stage, mais aussi les frais de déplacement et d'hébergement.  [...]

Lire la suite...
Combien gagnent les chefs de secteur GMS ?

Combien gagnent les chefs de secteur GMS ?

Aujourd'hui, la différence de salaire à l'embauche est liée au niveau d'expérience plutôt qu'au niveau d'études, précise Laurent Le Roux, créateur et dirigeant de Forstaff, cabinet de recrutement spécialisé dans les métiers marketing-vente. Il ajoute. Le salaire d'embauche se situe entre 24 et 29 K¬ selon la taille, la nature et l'implantation géographique de l'entreprise.  [...] La rémunération doit ensuite être réévaluée en fonction du parcours du salarié dans l'entreprise, sachant que le poste de chef de secteur GMS est un poste tremplin qui permet ensuite d'évoluer en interne. D'ailleurs, le turnover dans ce métier s'élève à environ 15% à cause de l'évolution des salariés au sein de leur entreprise mais aussi vers d'autres marchés car ils bénéficient d'une formation solide, indique Laurent Le Roux.  [...] L'évolution des salaires ces dernières années est positive car il y a une volonté dans la plupart des entreprises d'introduire une part variable. Elle peut représenter entre 10 et 20% de la rémunération brute annuelle, explique Laurent Le Roux. En effet, aux salaires s'ajoutent souvent de l'intéressement, une participation, mais aussi des avantages liés à la fonction comme le véhicule et les remboursements de frais réels ou au forfait. Autant d'éléments à prendre en considération.  [...]

Lire la suite...
Et si vous recrutiez un commercial en alternance ?

Et si vous recrutiez un commercial en alternance ?

Toutes les entreprises privées assujetties au financement de la formation continue peuvent conclure un contrat de professionnalisation avec un salarié qui partagera son temps entre l'entreprise et un organisme de formation. Le contrat peut se conclure sous la forme d'un CDD de six à douze mois ou d'un CDI avec une période de professionnalisation de six à douze mois.  [...] Mais quel est l'intérêt pour une entreprise de recruter un commercial en alternance L'entreprise peut le former à sa culture interne, à ses propres techniques de vente, à ses produits. Cela facilite ensuite le recrutement du vendeur. celui-ci étant formé exactement comme l'entreprise le souhaite, celle-ci a intérêt à le garder pour rentabiliser le temps de formation investi.  [...] Dans un contrat de professionnalisation, le salarié doit obligatoirement disposer d'un tuteur en entreprise. ce peut être un manager ou un commercial directement. Mais pour que l'alternance soit une réussite, le tuteur doit consacrer du temps à sa mission de formation, ce qui peut par ailleurs le pénaliser pour faire ses chiffres.  [...]

Lire la suite...
Le compte personnel de formation entrera en vigueur en janvier 2015

Le compte personnel de formation entrera en vigueur en janvier 2015

Le CPF est comptabilisé en heures. Chaque salarié va ainsi acquérir 24 heures de formation par an sur les cinq premières années, puis 12 heures par an jusqu'à la limite de 150 heures. À noter que la période d'absence du salarié pour un congé de maternité, de paternité, d'adoption, de présence parentale, de soutien familial, ou encore pour un congé parental d'éducation, est intégralement prise en compte pour le calcul de ces heures.  [...] La formation peut être réalisée pendant le temps de travail, mais également en dehors. Lorsqu'elle est suivie en tout ou partie pendant le temps de travail, le salarié doit recueillir l'accord préalable de l'entreprise. La demande devra être formulée au minimum deux mois avant pour les stages de moins de six mois.  [...] L'entreprise dispose, à compter de la réception de la demande du collaborateur, de 30 jours calendaires pour se prononcer. Un silence de sa part vaut acceptation de la demande. Les deux parties ont donc tout intérêt à débattre ensemble pour construire un objectif commun. L'autre atout du CPF Il va éviter aux dirigeants de se voir imposer des formations courtes souvent inadaptées aux besoins de l'entreprise, poursuit Isabelle Duc.  [...]

Lire la suite...
Disparition du Dif, création du CPF : oasis ou mirage ?

Disparition du Dif, création du CPF : oasis ou mirage ?

Mais charge à chaque entreprise de piloter sa politique RH et d'employer aussi la formation au bien-être et à la motivation des salariés.  [...] Mais voilà que l'étau se resserre devant tant de générosité, au fur et à mesure des décrets d'application. Au plan du budget d'abord. on parlait de montants attractifs... ce sera 13 euros par heure de formation (pour les temps partiels), à peine plus que les 9,15 euros du DIF, pas de quoi former réellement sauf si l'employeur met la main à la patte dans le cadre d'abondements dits correctifs et négociés par les accords d'entreprises, mais il a déjà contribué au financement du CPF par les 0,2% dédiés de sa masse salariale.  [...] Au plan, enfin, de la complexité administrative de gestion du dispositif. déclaration annuelle à l'Opca des listes des salariés, crédit d'heures supplémentaires, pour les temps partiels, financé à 13 euros de l'heure minimum sauf accord d'entreprise précisant un montant supérieur, abondements correctifs à 30 euros de l'heure, délais de prévenance du salarié variant en fonction des durées des formations, prise en charge des frais annexes de la formation par critères, plafond, type de formation, etc.  [...]

Lire la suite...

Bilan de compétence : on efface tout et on recommence ?

Ambigu, suspect, à double tranchant Le bilan de compétence n'a pas bonne réputation. Du moins lorsqu'il est réalisé par un salarié en poste. Un divorce qu'explique en grande partie le contexte économique du début des années 1990 dans lequel il s'est développé. Mais le vent d'optimisme qui souffle actuellement sur les entreprises va peut-être changer la donne.  [...] C'est le cas lorsqu'il est demandé par la hiérarchie. Demander à une personne extérieure de juger et de noter un salarié relève d'une certaine hypocrisie. Quelque part, l'instigateur du bilan se décharge de ses fonctions de manager. De même lorsqu'il est demandé par l'employé. La suspicion est alors du côté de la direction tentée de s'interroger sur la motivation du demandeur, son implication dans l'entreprise à moyen et long terme.  [...] Perspectives de l'Apec, les cabinets privés agréés, etc. qui représentent au total environ 1 200 centres ont davantage une clientèle d'actifs et interviennent le plus souvent à la demande du salarié. La durée du bilan de compétence est fixée à 24 heures maximum (3 jours). Son financement est assuré par le budget formation de l'entreprise ou par un organisme paritaire collecteur lorsque la démarche émane du salarié.  [...]

Lire la suite...

[Tribune] Dirigeants : tout ce que vous devez savoir sur le transfert du DIF au CPF

Vous devez maintenir la rémunération du salarié lorsqu'il utilise ses heures acquises au titre du CPF pour suivre une formation. Une prise en charge est également prévue par votre OPCA voire par l'entreprise en présence d'un accord d'entreprise conclu au titre de la gestion interne du CPF. L'OPCA pourra prendre en charge la rémunération de l'intéressé dans la limite de 50% du montant total pris en charge pour le financement de la formation des heures figurant sur le compte.  [...] La possibilité de conclure un accord 0,2% CPF n'est ouverte qu'aux employeurs de 10 salariés et plus. Par la conclusion de cet accord, l'entreprise s'engage à consacrer au financement du CPF de ses salariés et à son abondement une part de sa participation au moins égale à 0,2% de la masse salariale des trois ans couverts par l'accord.  [...] L'employeur bénéficie alors d'une baisse de sa contribution relative à sa participation au financement de la formation professionnelle passant de 1% à 0,8%. A défaut de remplir vos engagements au terme des trois années, vous devrez effectuer un versement supplémentaire à l'OPCA. A cet égard, le CPF peut s'avérer un véritable outil de négociation avec les IRP de votre entreprise.  [...]

Lire la suite...